• Yu

Créer votre site officiel sur le marché chinois : ce que vous devez savoir en 2021 (2/2)

#venteenchine #créationsiteweb #marketingdigitale #agencedecommunication


Dans l’article précédent : Quelle stratégie à suivre pour créer un site officiel en chinois : La traduction ou la création ? J’ai partagé mon point de vue sur pourquoi un site simplement traduit et mis sous le même URL avec « /cn » ne suffit pas pour conquérir le marché chinois.


En effet, le comportement consumériste chinois est différent que celui du comportement consumériste français que ce soit pour des raisons sociales ou culturelles. Dans cet article, on abordera le thématique suivante : à quel moment un site en chinois peut être utilisé par une entreprise française ou européenne.

Un site e-commerce ou un site vitrine ?

Tout d’abord la réponse dépend du type de business.


Pour une entreprise de bien de consommation, un site e-commerce est plus souvent à favoriser. Mais, pour réaliser un site e-commerce en Chine, il faut d’abord se renseigner sur le fonctionnement du marché chinois et notamment sur l’aspect technique.


Aujourd’hui l’utilisation internet en Chine est très règlementé par la gouvernement. Pour que l’entreprise puisse faire rapidement des transactions avec son client chinois. Il faut impérativement que le site soit déjà connu au seins des consommateurs chinois. Ils faut également que tous les sites e-commerce soit hébergé en Chine, c’est à dire avoir une identité « business License » internet (Dépôt ICP (Internet Content Provider) ) et License ICP.


- Dépôt ICP est une procédure d’enregistrement pour informer l’autorité chinois qui ou quel entité est derrière un site internet.

- License ICP est pour avoir une permission d’exploiter le site internet pour l’activité rentable via ce site web.


Réglementation d'ICP en Chine


Cependant pour une marque qui peine à entrer sur ce marché, obtenir un site ICP n’est pas une priorité. En effet, pour réaliser un site vitrine hébergé en Chine, il faut dans un premier temps réussir l’obtention du dépôt ICP :

- l’entreprise doit au moins avoir un Bureaux de représentation permanente d'entreprises étrangères en Chine.

- Et il faut une filiale ou une entreprise partenaire locale pour avoir la fonctionnalité e-commerce.


Une alternative possible est donc de s’orienter vers un site vitrine ou e-commerce cross-border. Malgré les défauts de ces deux moyens de communication, montrer l’authenticité d’existence d’une entreprise rassure tout de même la clientèle chinoise. Ces arguments rejoigne la conclusion de l’article précédent : soit une simple traduction et une mise sous URL « /cn » ne favorise pas la recherche de Baidu.


Si votre entreprise est prête pour développer un site en chinois mais que celle-ci n’a pas encore de bureau ou de filiale en Chine, alors il faudra commencer à créer un site séparé à celui du marché français. En utilisent un url se terminant avec « .com.cn » ou « .cn » afin de pouvoir plus facilement plus tard déménager et héberger le site en Chine.


Avant d’avoir un site (cross-border) chinois, qu’est-ce qu’on peut préparer ?


C’est important pour tout type de business de préparer la réputation d’une entreprise ou de la marque à travers les différents réseaux sociaux ou de développer des partenariats en Chine.


De nos jours, un moyen à la mode pour entrer sur le marché chinois dans le domaine de la marque ou du bien de consommation est d’utiliser le site cross-border e-commerce. La marque peut être référencé sur une des plateformes cross-border et/ou son propre site cross-border e-commerce et ainsi vendre ses produits directement au consommateur. Bien que l’utilisation des sites de cross-border e-commerce ne soit pas le plus optimal, il permet tout de même de créer un accès privilégié au marché chinois.


Attention : il est important en parallèle de la création du site de créer un trafic important pour le référencement du site e-commerce. Pour se faire, il faut également mettre un point d’honneur sur la réputation de la marque. En effet sans réputation personne ne trouvera la marque en tapant son nom sur internet. C’est à dire dans le monde numérique, on ne peut pas attendre les lièvres en surveillant une souche d’arbre. Il est donc primordiale avant de lancer un site internet chinois ou un site d’entreprise, à bien veiller ou à s’assurer de la bonne communication de la marque, des produits et des services.


Sans oublier qu’un site chinois officiel vendant une marque avec une fonction d’e-commerce, n’est pas aussi important pour un consommateur chinois qu’un consommateur Européen.


Voici un exemple qui va illustrer la théorie.


Marque chinoise: Perfect diary


Perfect diary(完美日记) est une marque de maquillage née en 2017 en Chine. Elle a ouvert sa première boutique sur Taobao dès le début de son lancement et elle a très rapidement su développer sa réputation au sein des consommateurs de la génération Y et Z via les réseaux sociaux. En 2021, après 4 ans d’opération, la marque possède 1.924 millions d’abonnés sur Little Red Book (achat intégré), 1million+ d’abonnés sur un de ses comptes officiels WeChat (achat intégré) et 590 milles abonnés sur Weibo(achat intégré).


Quand on recherche le nom de la marque 完美日记 sur le moteur de recherche Baidu, son référencement est excellent. En effet la première ligne donnée par le moteur de recherche est la boutique Tmall et ses comptes de réseaux sociaux.

Résultat de recherche BAIDU par "完美日记"

Le cadre rouge situé sous la pub est le lien vers son site officiel « .com » pour les consommateurs étrangers. Baidu met automatiquement sa description en chinois, on peut donc négliger celle-ci. Même si le site est rédigé dans plusieurs langues sauf le chinois.


Perfectdiary.com n'a pas de langue chinoise


Quant à son site en chinois (http://www.perfectdiary.cn), on peut y accéder en descendant sur la page donnant les résultats des recherches. Mais, on remarque que celui-ci n’est utilisé que pour présenter la marque (il est donc moins important que le référencement de sa boutique Tmall et ses réseaux sociaux).


Perfectdiary.cn est un site vitrine


Comment référencer l’entreprise ou la marque dans le monde numérique chinois ?


Pour une PME qui vise le marché chinois sur le long-terme, c’est une bonne idée de commencer l’entrée de la marque dans la communauté chinoise une fois la pandémie Covid-19 sera passé.


Par exemple, on peut commencer par une campagne en chinois communiquée à travers plusieurs applications ou comptes officiel WeChat que les chinois et les touristes utilisent en France. Nous aidons la marque à définir la campagne, à sélectionner soigneusement les canaux de distribution de la publicité, organiser avec les canaux, créer de contenu en chinois (rédactionnel et visuel en respectant la chartre graphique), et analyser le résultat.


Pour accumuler et maintenir les clients, un compte officiel WeChat et/ou Weibo peut être des outils essentiels pour l’entreprise. Pour ceux qu’ils ne connaissent pas encore, compte officiel WeChat est équivalent d’une newsletter, et un compte Weibo est plus un mixte de Facebook, Twitter et Instagram.


Nous accompagnons l’entreprise à créer son compte officiel et pour ceux qui ont déjà un compte, nous proposons tout un service autour de ces deux plateformes : le conseil éditorial, la gestion et la création du contenu et la gestion de la campagne publicitaire.

Enfin et surtout, le commerce sociale est de plus en plus populaire en Chine. Influence marketing via WeChat, Little Red Book, Weibo, Zhihu, Douyin, ou autres applications segmentés et plus ciblés peuvent potentiellement devenir le canal de vente. Et oui, en Chine, les réseaux sociaux sont complexes. Nous assistons les PME à déterminer les canaux adaptés, à effectuer le marketing d’influence ainsi que la pub payante (achat de trafic et pub feed) via tous ces applications les plus utilisés par les chinois selon la catégorie de business.


Dernièrement, on ne doit pas oublier Baidu, le moteur de recherche principal chinois. Malgré tous les consommateurs cherchent sur Baidu les produits vus sur les réseaux sociaux afin de vérifier leur authenticité. Baidu est un outil essentiel pour les entreprises, car il permet d’afficher l’authenticité de sa marque. Nous créons pour l’entreprise de contenu (rédactionnel pour tous les produits Baidu : Baidu Baike, Baidu Zhidao, Baijiahao, etc) et gérons la pub payante (recherche et feed avec l’agent chinois natif).


Chez dipintime, nous comprenons que chaque business est unique. Nous restons proche de notre client pour mieux cerner les besoins. Chacune de nos propositions est bien étudiée. Notre savoir-faire est une créativité originale à la croisée de deux cultures. Nous travaillons en collaborant avec notre client et nous atteindrons l’objectif ensemble.


Regarder nos services PARC-Création et rédaction et ROIS-Référencement et publication dédiés pour le marché chinois. Nous piloterons également votre projet marketing collaboré avec l'agence locale.



1 vue